La Chapelle Sainte-Anne de Beaumont

Memramcook (Nouveau-Brunswick)
facebook

Drapeau acadien et adoption des symboles nationaux

IB550
 

L’expérience du Grand Dérangement, dont l’évènement le plus marquant est la Déportation en 1755, est inscrit à jamais dans la mémoire collective des Acadiens et Acadiennes et les unit malgré le morcellement de l’Acadie. Pendant les années 1880, les Acadiens prirent davantage conscience du fait qu’ils formaient un peuple et adoptèrent des symboles nationaux qui font à la fois référence à la religion catholique et à la France, leur mère patrie. Cela montre bien que la Déportation n’a pas détourné les Acadiens de leurs racines. Lors de la première convention nationale acadienne tenue à Memramcook en 1881, les délégués acadiens choisirent Notre-Dame de l’Assomption comme sainte patronne et désignèrent la date de sa fête, le 15 août, comme jour de fête nationale des Acadiens et Acadiennes. Pendant la convention de 1884 à Miscouche, à l’Île-du-Prince-Edward, ils retenirent l’Ave Marie Stella comme hymne national, ainsi qu’un drapeau aux couleurs de la France auquel ils ajoutèrent une étoile dorée, signifiant ainsi leur attachement à la religion catholique. Ils choisirent enfin leur devise nationale: «L’union fait la force».

Bookmark and Share